banniere blog

banniere blog

jeudi 22 mai 2014

Découverte de la grande voie (la Roche Tuilière)

C'est une première pour ma part : emmener un groupe d'ados en grande voie...et vu tout ce qui peut se passer, on peut dire que cela s'est bien passé !

Tout d'abord, il faut mettre toutes les chances de son côté, et préparer au maximum la sortie. Cela faisait donc 3 semaines que certains se préparaient en faisant les manip nécessaires, et cela n'a pas été vain car presque tout le monde savait comment faire quand on arrive à un relai et qu'il faut assurer les copains en dessous.Le site retenu est la Roche Tuilière, près du Mont Dore. Cette falaise comprend des voies d'une à deux longueurs, mais surtout, et c'est ce qui nous intéressait, une grande voie de 5 (petites) longueurs de niveau facile...idéal pour se familiariser avec la hauteur et les manips de cordes, même si l'équipement est assez aéré, mais très fiable (par exemple une seule broche dans la deuxième longueur). C'est vrai que c'est une ambiance "montagne" sur du bon rocher. Nous étions deux pour encadrer une quinzaine de jeunes et moins jeunes. Du coup, nous avons fait deux groupes : un qui fait la grande voie pendant que l'autre fait des voies d'une longueur, et inversement (bon, c'est vrai qu'à un moment j'ai un peu speedé car je croyais que tout le monde n'allait pas avoir le temps de faire la grande voie, mais en fait ça va vite)
Bien sûr, les jeunes en ont profité pour faire une partie des"coquilles" qu'il vaut mieux éviter, et c'est ainsi que l'on a pu voir, pêle-mêle : des baudriers à l'envers, des assurages "moyens", un système d'assurage qui retourne au sol alors que le grimpeur n'en est qu'au premier relai, un système d'assurage qui tombe mais qui reste bloqué 2 mètres en dessous et qu'on va récupérer avec des dégaines, des premiers qui partent sans récupérer le matériel nécessaire, un relai "pas vu" qui nous a contraint à faire les deux dernières longueurs en une seule (du coup on a vu comment grimper en corde tendue...heureusement que c'est très facile). Mais bon rien de bien grave.
Et en plus du beau temps, mais pas trop pour ne pas avoir trop chaud.
La roche Tuilière, vue depuis le parking

La première longueur

le joli mur vertical de L3

Les deux dernières longueurs, avant les 15m de plat

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire