banniere blog

banniere blog

mercredi 29 avril 2015

Championnat de France jeunes

4 grimpeurs limousins vont participer au championnat de France d'escalade ce week-end, dont un du club (Rémi)
Si vous n'avez rien à faire et que la météo est maussade, vous pouvez toujours suivre l'événement en streaming sur le site officiel de la compétition
Samedi, ce sont les qualifs (entre 8h30 et 13h pour les cadettes, juniors F et G, puis entre 13h et 17h30 pour les minimes F et G, et les cadets -dont Rémi)
Dimanche, les demi-finales et finales (là on sera juste spectateurs, car il y a peu de chance d'être qualifié)
---------------------------------------------------------------------------------------------------
BILAN...mitigé
On commence par l'exploit de la journée : pour la deuxième année consécutive, Marine (LEC) réussit le tour de force de bénéficier d'une erreur de juge ! En effet, dans sa 2ème voie de qualif, elle est notée 18, alors qu'elle est tombée à la 13ème prise...ce qui lui fait gagner pas mal de places au classement, et finit 40ème (sur 54).
Tout le monde n'a pas eu cette chance, et pour Chloé (Ussel), alors que le classement intermédiaire la mettait 3 ou 4 places avant la fin, le résultat final la plaçait en dernière position...pas bien compris pourquoi, mais il y a certainement une bonne raison. Cela dit, et pour se donner un point positif, elle ne termine dernière ni dans sa première voie, ni dans sa seconde...
Ensuite Maxime (LEC) fait un bon début de première voie, mais sa hanche le faisant trop souffrir (blessure bizaroïde contractée la semaine précédente), il ne peut aller en haut malgré toute une gymnastique en essayant diverses méthodes pour soulager sa douleur. Du coup il abandonne avant sa deuxième voie, et finit à la 56ème place, sur 61.
Enfin, Rémi (BEC), fait un bon début, et tombe presque en haut, à l'endroit où on s'était bien dit qu'il allait souffrir (des pinces dans un bon dévers, ça fait mal aux avant-bras). Dans sa deuxième voie, il tombe relativement bas, mais sans rien avoir à regretter car c'était dur (54 sur 59)
Petite anecdote supplémentaire : on est tombé sur Antoine le ménestrel (souvenez vous, c'était ici et ici)qui accompagnait son fiston. Du coup, vu qu'on avait de la place dans le minibus, on a fait plusieurs fois la navette entre le camping et le mur. Il m'a demandait si certains continuaient à faire des étirements, comme il nous avaient montré...bon, j'ai été obligé de lui dire que pas grand monde le faisait ...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire