banniere blog

banniere blog

dimanche 19 juillet 2015

L'été sera psychaud


Ça faisait un moment qu'on en avait parlé. Les températures de début juillet aidant, nous sommes allés découvrir ce presque nouveau spot "dordognais". 

Les copains de Sarlat l'ont découvert, testé et équipé. Il ne restait plus qu'à lui faire honneur.

Ça se passe au cingle de Montfort et c'est plutôt du joli caillou.







Pour l'accès, il faut traverser la ferme de Turnac, sur l'autre rive et on se gare à droite près de la plage. Il y a donc des spectateurs... que l'on se plait à imaginer admiratifs.


 
Laurent


Bertrand et moi y sommes partis en repérage le jeudi et enthousiasmés nous avons recrutés des candidats potentiellement intéressés pour le lendemain. Fred et Laurent étaient disponibles  pour proposer une animation aux touristes en canoës.





Laurent


Assez curieusement l'absence de corde n'aide pas à se sentir en confiance.

Tout un chacun aurait légitimement pu pensé qu'en gagnant en poids, en liberté de mouvement et en manips de mousquetonnage il n'y aurait plus beaucoup d'entraves à la progression. Et bien non !



Alors on y va par petites touches en se laissant tomber à des hauteurs progressives.


Fred
Bertrand

 Vendredi, lorsqu'on est revenu avec Fred, on a respecté l'éthique de la grimpe sportive pour préserver le plaisir de l'escalade à vue qu'il apprécie à sa juste valeur. On ne lui à donc rien dit, sur l'endroit où on était passé ni jusqu'où nous nous étions arrivés. Et on a attendu... un sourire en coin.

Fred

Fred est joueur et pas question de refuser de grimper dans un dévers si "prisu"... Le soucis c'est la descente... Alors pour tromper l'angoisse du saut, il fait un mouvement de plus, puis deux puis trois puis se retrouve bien plus haut que nous la première fois (une quinzaine de mètres).

Et c'est là que les sourires sadiques se sont multipliés.

 Pas de "prends moi" qui tienne et pas question non plus de sauter de si haut. Il commence à désescalader (à notre grand dam), mais heureusement le gros dévers et les grosses prises éloignées rendent rapidement la chose trop difficile.


Chris





Il faut se résigner.

- Y a du fond ?
- oui ! (sourire)
- Beaucoup ?
- oui c'est bon ! (re-sourire)
- Vous êtes sûrs ?
- Y a pas de problème ! (re-re-sourire)
- Où est-ce qu'il y en a le plus ?
- (re-re-re- ) ... partout !
- ... J'y vais mais j'ai peur.
Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !


 
Chris
 Il y a quelque chose d’extrêmement frustrant sur ce "bloc".

La facilité de la voie sur la partie haute qui ne demande qu'a être grimpée et pourtant on hésite. On y va timidement en espérant avoir une bonne raison de renoncer : prises foireuses, glissantes, voire un peu sableuses. Mais non tout est bon jusqu'au gris. Et pourtant on s'arrête là sans trop savoir pourquoi...
- La peur ?
- ... Ça doit être ça !
Bertrand (à notre TOP de ce jour)


Si le psycho bloc à Mallorca vous tente, vous pouvez d'abord aller faire un tour à Montfort, c'est moins loin et nous on a trouvé ça super.

Chris

2 commentaires:

  1. wow' super!! ça me donne envi d'aller y faire un tour ;). Quelle cotation doneriez vous à ces 2 voies de psychoblock?

    RépondreSupprimer