banniere blog

banniere blog

dimanche 18 octobre 2015

L'été du BEC





 Vous avez fait la Turquie, fait le Maroc, fait la Grèce, fait la Thaïlande, le Puy du fou et même Eurodysney... 
Vos photos de vacances ressemblent tristement à celles de vos collègues, de vos parents, de vos voisins... 
Préparer vos vacances devient de plus en plus complexe...

Heureusement, l'agence BEC voyages est là pour vous ouvrir les yeux sur de nouvelles destinations...

Mais pas des destinations à la con. Des choses un peu plus bandantes que de se faire ch... aux Bahamas, mourir d'ennui aux Maldives ou risquer la noyade dans les flots du tourisme vénitien.

Comme on est moderne on écrit dans l'air du temps. C'est à dire à la première personne. Comme ça, on s'imprègne du discours sans même sans en rendre compte. Avec les « Moi, Je... » c'est comme si vous étiez déjà sur les photos.

2 thèmes de vacances assez classiques reconnaissons-le : montagne / mer.
Les gentils organisateurs (G.O) de cet été, Bertrand, Laurent, Jeff, Nico, Pierre, Jean-Pierre et moi-même, vous proposent des destinations où vous ne risquez de confondre vos photos avec celles de mamie (Mises à part les petites filles de Véro)

Moi, à la pseudo montagne, Je fais du … canyonisme ! 

 

Ça commence bien : ni mer, ni vraiment montagne... Même pas de monokini !

Mais quand même de jolies photos de camionneurs dans le plus connu des sites : la Sierra de Guara.
Canyons ultra classiques mais "dans le classique on est jamais démodé" :
Formiga, Gorgas Negras, Peonera, Oscuros de Balces puis... Palomeras del flumen (là, ils sont déjà moins nombreux ceux qui l'ont descendu).

- La Peonera -


Ne pas trop croire ceux qui mettent le canyon dans la catégorie des sports. 
En fait, on barbote beaucoup.
Où l'on peut voir que l'activité n'est vraiment pas dangereuse. Malgré ses efforts, toujours pas de rapatriement hélico pour Bertrand.

Comme chez les indiens : Le chef c'est celui qui porte la plume.
Plus tard on dira de lui : " Le Chris se leva et marcha sur l'eau".
- Oscuros de Balces -

Bertrand prêt au combat
Un chouette siphon ! (Où comment s'amuser dans le canyon et sur photoshop)

Sur le retour, côté français 3 autres canyons : Le Soussouéou et son granit aussi beau que glissant , le fantastique Bitet (sans photo) et l'inutile Canceight dans lequel Bertrand a quand même réussit à faire une jolie photo.

Où l'on voit que la nature a toujours le dernier mot



Nico D dans un rappel arrosé du Soussouéou.
1. Bertrand : - Fais gaffe Nico ça glisse à bloc.
    Nico D : - Ok !
2. Bertrand : ...Ben. On t'l'avait bien bien dit !
3. Nico D : C'est bon, ça mieux maintenant !
4. Nico D : Bloup, bloup, bloup



Le Soussouéou : toboggans et granit blanc
Canceigh

Bon pour la légende, je vous laisse imaginer ce qui se passe dans sa tête pour chaque photo.

 

 

Moi, à la Montagne , Je fais de l'alpinisme du montagnisme (comme ils disent à la fédé).



Grand GO de l'agence : Pierre. Lui, son truc c'est : baisser les yeux pour admirer la montagne.
Alors forcément pour y parvenir, il marche, porte, crapahute, traine progéniture et amis, va jusqu'à grimper, s'assurer sur des protections naturelles, pitonner des relais, relier des pitons...
(Je passe volontairement sur la sortie de la gore-tex, puis celle de la frontale, il va trouver que je radote)...

Mais... il sort ! ...

Et au Sommet !!! 
Progéniture et amis au bord de la mer... de glace
Glacier du tour - Mont blanc

Fabienne dans "Éole danse autour de nous" TD sup
"Congo star" près du refuge des requins
Laurence en guêtres dans l''arête Purtscheller.
Des fois qu'il y aurait de la neige au sommet...



A voir les photos, même certaines mauvaises langues lui donnent quasiment raison.
L'arête Purtscheller - Chamonix

 

Moi, à la Montagne , Je fais de l'escalade. (bientôt "escaladisme" à la fédé)

 

G.O. historique de l'agence, Nico aussi aime la grande voie, la hauteur, la fraîcheur, le beau caillou et baisser les yeux.

Mais lui, le montagnisme, il ne touche pas à ça.

Lui, il fait de "l' Escalade en montagne".

Cet été, il est parti en vacances avec Baptiste sur la dent d'Orlu en Ariège.

Super week-end pour Baptiste qui a passé la journée dans L'iliade (ED -  6c+ max) et dans le brouillard.
(...Pierre me signale que grimper dans le brouillard en montagne, ça peut arriver même à des gens très bien.)

Baptiste au bord de la mer... de nuages
L'escaladisme (Jean-Pierre m'assure qu'on dit parfois grimpisme) ça implique une certaine logistique. D'abord, il faut du matos. Et donc, un gros sac pour le porter. Et re-donc, un copain pour porter le sac.

Dans l'Oisan, au bureau des sherpas, Nico s'est trouvé devant cette affiche.

Dieu seul sait quels ont été ses critères de sélection.

Pour les intéressé(e)s, sachez que Nico est grand seigneur. S'il vous offre la possibilité de porter son sac, il acceptera aussi votre présence à l'autre bout de la corde. Ne serait-ce que pour faire contre-poids.

Anne a eu cette chance : sac porté jusqu'au refuge du Soreiller, bivouac au pied du refuge et départ dès le lendemain dans "Le trésor de Rackam le Rouget" - TD ( 6C max) - à la tête du Rouget.
.
Aux dires des intéressés : voie super : ambiance montagneuse forcément, du gaz, un caillou exceptionnel, un équipement très correct dans les longueurs les plus dures et moins ... "oppressant" dans le plus facile.. Bref de l'escaladisme avec un grand E.

Sherpanne


Heureusement pour les souvenirs d'Anne, la redescente était un peu... *.

* Entracte : Relie la phrase à celui qui parle :
Nico

Anne
  •  
  •  

  • La descente est flippante, t'as pas le droit de tomber.
  • Non mais, faut juste faire bien attention. Mais si tu as fait la voie, tu es capable de faire la descente !
L'aiguille d'Ibona
L'aiguille Dibona


Un peu de culture montagnarde dispensée par le professeur Nico :

"L'accès se fait par le couloir à droite et ça c'est ce qu'on appelle un éboulis vivant : Tu montes de deux mètres, tu redescends d'un."

 Je vois d'ici les yeux de Pierre qui en pétillent d'envie...
Ceux de Bertrand, un peu moins !

 

Moi, à la mer , Je ferais bien de l'escalope (sur une belle salade).

 



Karine et Laurent ont trouvé un joli coin. C'est dans les Asturies en Espingouie : Cuevas del mar. C'est pas très haut, pas d'une difficulté extrême, il y a de la colo et parait-il, du "psicobloc" à marée haute.

J'avoue avoir retouché un peu la photo pour rendre le coin plus attrayant : j'ai viré le superflu (gamins et touristes) pour ne conserver que l'essentiel : caillou, mer et grimpeur !
... On me fait remarquer que j'aurais oublié d'enlever les nanas en maillot de bain.
Ah ?!?
Ah oui !...  Mince alors... ! Bon Ben... tant pis... Je les laisse quand même.
une partie des falaises de Cuevas del mar


Y a aussi Jeff et Thomas qui sont partis en Corse près du golfe de Pinarelu (Porto Vecchio)
Bon, là encore, j'ai photoshopé. Les photos étaient un peu sombres... Et puisque j'y étais, j'ai viré la corde de Thomas histoire de laisser croire qu'il était en tête dans quelque chose de sérieux.
(Mais j'ai fait ça comme un cochon et l'ai mise sur le blog en oubliant de la gommer aussi sur la falaise. )

Jeff
Thomas


Non loin de là, la Sardaigne a été honorée par la visite de Véro et Jean-Pierre.

Encore une fois sur le plan esthético-grimpalistique, le mélange caillou/flotte fonctionne plutôt bien.

Jean-Pierre : « On est allé grimper sur Aguglia di Cala Goloritzè. C'est super joli ! ça fait comme une grosse b... en calcaire de 150m et quand on regarde les cordées qui sont dedans, on a l'impression de voir des petits morbacs en vadrouille. »

Si j'arrive à bien décoder toutes les photos qu'il m'a fait parvenir, j'ai l'impression qu'ils n'ont pas fait que grimper. À mon avis, ils sont aussi allés un peu à la plage. Reste à éclaircir les motivations...


On a aussi quelques photos du Verdon 

 

Dernière proposition de vacances du BEC. De l'original encore et toujours avec la découverte d'un petit site méconnu : Le Verdon.

Ula (250m - 6a-6b)
( Les anciens adeptes du 3615 auront remarqué qu'il y a 1 seul L. C'est qu'elle à été ouverte avant l'invention du minitel; déduction : c'est une classique)
Itinéraire évident qui démarre au jardin des écureuils (premier tiers de la voie) et suit la fissure. La voie a été déséquipée. Seuls restent les relais et un peu plus l'ambiance...

2 techniques pour remonter la fissure

- Soit on s'emmerde à aller foutre un de ces p.... de coinceurs au fond de la fissure et on remonte comme une m... en renfougnant.

- Soit on prend un peu de recul et on profite pleinement d'une jolie voie. 




Le schisme (160m - 7a max) 

C'est fin, technique, précis et pour ma part j'aurais trouvé ça joli si je n'avais pas eu si mal aux doigts (de pieds et de mains).

Symptôme classique du Verdon pour grimpeur moderne semble-t-il.

Nico a trouvé ça super, sans réserve.





Moralenemia (300m - 6c+ max)
C'est génial. Soutenu dans le 6b-6c. ça part du tunnel en passant par une des fenêtres. Le style d'escalade varie avec l'altitude et en prime la redescente est splendide.

Seul bémol : On doit supporter les hurlements des hordes de camionneurs qui suivent la rivière et leur guidos.


 

En prime, pour ceux qui sont restés jusqu'à la fin :

 


C'est drôle, dans le Verdon on a trouvé
le même panneau transformé qu'à Bavella.
Sangoku vs Bertrand

 

Verdon encore, on a vu plein de Cornil en cage.
J'ai cherché une pétition des Amis de Cornil appelant
à la mise en valeur de ce potentiel fantastique.
    
Rien pour l'instant, mais ça ne saurait tarder.


Verdon toujours. 
Le président autoproclamé du 
Comité d'éthique de la Corrèze 
pris en flagrant délit de
pêche à la ligne... 
Rémi fait un clin d’œil à Manu.

Ancien licencié, qui à la suite d'un renoncement jugé trop prudent par toutes les mauvaises langues qui l'accompagnaient, s'était vu qualifié de "mental en carton" puis de "mental de chips" et même de "mental de chips molle". Pour finir, il a hérité du surnom de Vico.
Une belle occasion de le saluer s'il jette un œil sur le blog de temps en temps.



Vue du pont de l'Artuby qui traverse cet affluent du Verdon, 250 m plus haut.

Le site sert pour le saut à l'élastique.

Ce petit message en branches est probablement une sorte de décharge de responsabilité ou au moins un ultime avertissement. En tout cas, ça met un peu plus d'ambiance.




Et moi, ça va me servir de conclusion photographique.
En espérant avoir donner envie. Les nouveaux sont les bienvenus pour peu qu'ils soient demandeurs et sympathiques.

 Chris






4 commentaires:

  1. Dis moi, ton agence de voyage, elle est sponsorisée par l'éducation nationale ?

    RépondreSupprimer
  2. Chouette article, chouette été, chouette agence, c'est du chouettisme !

    RépondreSupprimer
  3. Non mais serieusement... Alors moi je passe voir le blog, je regarde ému toutes ses sorties, je souris aux blagues de l'auteur et paf je tombe sur la photo du paquet de chips ! Du coup j'ai encore plus envie de revenir (prenez garde, ca ne saurait tarder !)... un grand coucou a tous et a bientot !

    RépondreSupprimer
  4. Bien content que les anciens se rappellent du club ! et de son blog ! et donnent signe de vie ! Surtout lorsqu'ils ont marqués son histoire (ne serait-ce que... "sobriqualement")
    A bientôt Manu
    Chris

    RépondreSupprimer